L'entrainement:

avion cible1log

 

La plupart des pilotes, des observateurs et des mitrailleurs accomplissaient un stage en école d’aviation pour perfectionner l’apprentissage du tir à la mitrailleuse.
La méthode la plus utilisée était le tir sur avions-cible. 
Ces avions-cible ont été dessinés de façon à représenter la position dans laquelle ils se trouvent par rapport au tireur ennemi.
Le tir sur avions-cible se fait soit avec une mitrailleuse Vickers munie du collimateur Chrétien, soit avec une Lewis munie de la ligne de mire Reille-Soult (dessus doc et commentaires de "le rampant" membre du site la grandeguerre...) 

avion cible2

(Dessus, cible....doc de "Le rampant")

avion cible3

avion cible4

avion cible5

(dessus: détail de la cible du dessus, doc de "le rampant" membre du site la grandeguerre...) 

avion cible6

 

 (dessus: cibles, doc de "le rampant" membre du site la grandeguerre...) 

 

avion cible7

Dessus: apprentissage du tir à la mitrailleuse avec collimateur (doc "le rampant")

 

 

Des vêtements

 gravure

aviation_1 aviation2

dessus: à gauche: capitaine aviateur issu de l artillerie (voir boutons) et à droite veste d un lieutenant aviateur (photos de guynemer, membre du site la grandeguerre..)

Uniforme_de_aviateur_fran_ais

Dessus: Uniforme d'un aviateur français, avec sa veste en cuir...(photo de "Boelke") 

aviation3

dessus: lieutenant observateur (photo de "guynemer", membre du site la grandeguerre..) cliquer sur les photos, pour les agrandir..

TUNIQUE1BIS vareuse2LOG

 

Dessus: Jolie vareuse du lieutenant De Fels qui venait du 4ème Hussard et a volé au sein de la N49 et  Escadrille 38 sur Nieuport et qu'il est mort pour la france en combat aérien le 9 novembre 1916.Son n° de brevet (5519) (photo de "ric" membre du site la grandeguerre..)

VAREUSE3

Dessus: détail de l insigne de bras (photo de "ric" membre du site la grandeguerre..)

44d6mmx20rp6tu2lwjrh7-de_fels

Dessus: renseignements du lieutenant Fels

fels

Dessus: renseignements du lieutenant Fels

                                                 _________________________________________

vareuse de Jean Mongin vareuse de Jean Mongin 3LOG

 

Dessus: Vareuse d'officier de cuirassier passé dans l'aviation ! aviateur Jean Mongin.(photo de "ric" membre du site la grandeguerre..)

vareuse de Jean Mongin 4

                                                  ____________________________________________________

 

combinaison_pilote

dessus: Combinaison en toile cachou (ceinture absente d'origine) (photo de "guynemer" membre du site lagrandeguerre..)

combinaison_aviation__lectrifi_e_de_marque_Lemercier

Dessus: combinaison d'aviateur électrifié de marque de marque "Lemercier" (photo de "Geronimo" membre du site la grandeguerre...)

avant_le_d_part

dessus: Nos aviateurs pour survoler les lignes ennemies sans crainte des balles des Mauser et des obus lancés par des canons spéciaux, doivent monter à une altitude de 2200 à 2800 mètres. Pour résister au froid trés vif qui régne à ces hauteurs, ils sont obligés de revêtir des fourrures et de chausser des sabots bourrés de paille (doc: revue " j ai vu")

Sans_titre___25        bf_1_sbl

ils avaient besoin d un tel manteau en peau de bique, et quelquefois aussi d un masque facial car il fait trés froid en haute altitude...

manteau_fourrure_aviation2log

Dessus: un manteau fourrure non réglementaire mais souvent utilisé par les aviateurs ou automobilistes. (photo de "le rampant")

manteau_fourrure_aviation

Dessus: détail du manteau du dessus (photo de "le rampant")

guynemer

dessus: document où l on voit un manteau en fourrure..(doc de "le rampant")

veste_aviateur

dessus : ils ont aussi eu des vêtements en cuir...ici une veste de marque "LEMERCIER" (photo de "guynemer" membre du site lagrandeguerre..)

pantalon_aviateur

dessus: le pantalon...(photo de "guynemer" membre du site lagrandeguerre..)

combinaison de 1918

 Dessus: une combinaison de pilote de 1918 ( dite "la puante" car totalement étanche à la pluie, elle avait la faculté de générer la transpiration de nos aviateurs )

combinaison de 1918

 

combinaison de 1918

Dessus: détails des coutures de la combinaison du dessus...

CEINTURE D'AVION

 Dessus: une ceinture pour avion français à double ardillons et dégrafage rapide. (photo de "Le rampant")

CEINTURE D'AVION2

 

Dessus: Détail de la boucle de la ceinture du dessus (photo de "Le rampant")

 

 

gants_pilote_aviation

dessus: les gants contre les gelures..(photo de "gérard" membre du site lagrandeguerre..)

Sans_titre___33

dessus: ils ont pris aussi des effets civils...(bonnet avec fourrure..)

lunettes

Dessus: Lunettes de marque Meyrowitz (photo de "le Rampant")

Sans_titre___26

dessus: 2 types de casques de pilote français..

roold roold___1

dessus: un autre roold..

roold_florentin

Dessus: un autre modèle de Roold (ayant appartenu à Joseph Florentin) photo de "le rampant"

coiffures aviation

 

Dessus: un modèle similaire au "Roold" mais de fabrication civile, et pas de marquage au fond de celui ci ! Il est bien de récupérer si possible bien sur, en même temps des papiers du pilote, qui pourrait attester que celui ci à servi dans l aviation ! Car, que se soit un "Roold" ou sa "copie", ceux ci ont été aussi utilisés par des automobilistes, motocyclistes, cyclistes..(dessus photo de "miko40" membre du site lagrandeguerre...)

coiffures aviation 2log       coiffures aviation 3log

 

Dessus: vue de profil, du casque du dessus.  (photo de "miko40" membre du site lagrandeguerre...)

 

coiffures aviation 4log

 

Dessus: une vue de l intérieur du casque du dessus... (photo de "miko40" membre du site lagrandeguerre...)

                                                   ______________________________________

masque2log

dessus: une protection faciale...

                                                __________________________________

pilote_fran_ais_Guy_Legal

Dessus: La malle, le casque.. du pilote Français Guy Legal (photo de "Boelke' membre du site lagrandeguerre..)

montre_davion

dessus: montre d avion (photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

montre_davion montre_davion

dessus: encore 2 modèles de montres d avion (photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

e921_12

dessus: baromètre altimétrique utilisé par les pilotes Français en 14-18, Marqué sur le cadran "AVIATION MILITAIRE - compensé - Peltret § Lafage 29 rue de Crimée Paris".

Durant la 1ère guerre, les instruments de cockpit comme les montres, altimètres, etc... n'étaient pas installés en permanence sur le tableau de bord de l'appareil. Ces appareils étaient affectés à un aviateur, il arrivait même fréquemment que le pilote ait du les acheter avec son argent propre... Les 4 anneaux métalliques latéraux, permettaient de le fixer a l'endroit prévu dans le cockpit. Mais le plus souvent, grâce à une lanière de cuir ou une ficelle, l'altimètre était porté autour du cou...Diamètre total environ 105mm, pour un poids de 750gr (photo et commentaire de DGK88)

e5fb_12

dessus: photo (dgk88) de détail..

 

jules richard 600m

Dessus: altimètre "Jules Richard" 600m (photo de "Guynemer" membre du site la grande guerre)

jules richard 3000

Dessus: Altimètre "Jules Richard" (photo de Guynemer" membre site lagrandeguerre..))

Altimètre Jules Richard Aviation Militaire 0-5000 Mètres compensé

Dessus: Altimètre Jules Richard Aviation Militaire 0-5000 Mètres compensé qui était utilisé pour tous types d'avions (photo de "Le Rampant")

Altimètre Jules Richard Aviation Militaire 0-5000 Mètres compensé 2log

Dessus: L'altimètre en situation (doc de "Le Rampant") 

 

barom_tre_altim_trique

dessus: encore un modèle de baromètre altimétrique Jules Richard à fond noir prévu pour 7000m; les fonds noirs étant en principe pour les missions de nuit.. (photo: "le rampant")

alti naudet

dessus: Altimètre de marque "Naudet" (photo de "Guynemer")

altim_tre_fabrication_fran_aise_PELTRET___LAFAGE

Dessus: un très rare altimètre dans son carton d'emballage d'origine; il est de fabrication française PELTRET & LAFAGE mais d'exportation pour les pilotes russes.(photo et commentaires de "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

altim_tre_fabrication_fran_aise_PELTRET___LAFAGE_2log

dessus: le verso de l altimètre du dessus..(photo "le rampant")

altim_tre_fabrication_fran_aise_PELTRET___LAFAGE

Dessus: l altimètre du dessus en situation, sur un pilote Russe..(photo de "le rampant")

                                                        ________________________

alti peltret lafage 1log

Dessus: un autre modèle de chez "PELTRET et LAFAGE" (photo de "Le rampant")

alti peltret lafage 2log

(photo de "Le rampant")

alti peltret lafage 3log

(photo de "Le rampant")

alti peltret lafage 4log

Dessus: le verso de l'altimètre du dessus (photo de "Le rampant")

                                                     ______________________________

altim_tre_fran_ais_0_3000_m_peu_courant_avec_un_double_syst_me_de_r_glage

Dessus: Un altimètre français 0-3000 m peu courant avec un double système de réglage. Un bouton pour régler le cadran extérieur et un autre pour régler l'aiguille "descente/montée (photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

compas

Dessus: compas Français de marque "Vion" (photo de "le rampant")

compas2log

dessus: détail du compas du dessus de marque "vion" marqué aéronotique Militaire (photo de "le rampant")

compas3log

dessus: un autre modèle de compas Français (photo de "le rampant")

compas4log

dessus: encore un autre modèle de compas Français (photo de "le rampant")

                                                        _____________________________________

 

 

L'indicateur de vitesse:

Dessous: modèle qui permettait à l'aviateur de connaître la vitesse à laquelle il volait, il sagit du Badin.

Raoul Badin, (1879 - 1963) est l'inventeur en 1911 de l'instrument de mesure qui porte son nom, le « badin », permettant de mesurer la vitesse d'un avion et de faire du pilotage sans visibilité de manière contrôlée. Cet instrument deviendra obligatoire dès 1923 à bord des avions de transport civils.
Le Badin (le manomètre à cadran) est associé à un "venturi" qui est une sorte de tube en forme d'entonnoir. L'ensemble mesure la dépression causée par l'écoulement rapide de l'air dans une trompe d'aluminium (le venturi) présentée normalement au vent relatif crée par le déplacement de l'avion.(commentaires de "le rampant"

'indicateur de vitesse2

Dessus: doc de "le rampant") 

indicateur de vitesse3log

 

Dessus: (modèle de "le rampant")

indicateur de vitesse1

anémomètre

Dessus: un autre modèle d anémomètre (photo de "Le rampant")

                                                   ____________________________________________

 

 

                              doc_app_1916

                              doc_app_1916

                                                           dessus: (doc de "killer2lamor")

                              ppareil_photographique_de_bord_de_26cm_de_foyer_mod_le_1916

dessus: l'appareil photographique de bord de 26cm de foyer modèle 1916, il manque le magasin amovible pour plaques de verres (photo de "Christophe" membre du site lagrandeguerre..)

                               ppareil_photographique_de_bord_de_26cm_de_foyer_mod_le_1916

dessus (photo de "Christophe")

                               ppareil_photographique_de_bord_de_26cm_de_foyer_mod_le_1916

                                doc_app_1916

                      Dessus: partie qui s engageait dans l appareil, avec les plaques de verre (doc de "killer2lamor")

 

CAISSE AVIATION1log

Dessus: Caisse de transport pour magasins d'appareil photo d'aviation Demaria-Lapierre ("collection S. de HM")

CAISSE AVIATION2log

Dessus: Vue de coté de la caisse du dessus...("collection S. de HM")

CAISSE AVIATION3log  CAISSE AVIATION4log

dessus: vue de derrière, et de dedans (on voit l emplacement pour 2 caissettes..("collection S. de HM")

photo2

 

Dessus: Une belle photo montrant un appareil photo dans un SPAD.

Commentaires de la photo du dessus:

Suspension et installation de l'appareil photo LT. 0,50 de foyer- Magasin GAUMONT 12 plaques 18X24 sur SPAD bi-place faites à l Escadrille N62 par les S/lieutenants de FRANCQ et Ch. BORZECKI. (Le montage des appareils se fait par la place de l'Observateur) 

                                                          ________________________________

Dessous un autre modèle d appareil photo..

appareil_photo_d_avion2a

dessus: appareil photo d avion daté 1918 (photo: "le rampant")

appareil_photo_d_aviona  appareil_photo_d_avion3a

dessus: photo: ("le rampant")

appareil_photo_d_avion4a  appareil_photo_d_avion5a

dessus: photo: ("le rampant")

aviateur photographe

Dessus: un "aviateur photographe" en action ! (photo de "stefanovitch" membre du site lagrandeguerre)

 

 

lecteur_de_carte

dessus: photo d un lecteur de carte (photo de "le rampant")

clinom_tre_ou_inclinom_tre_1

Dessus un clinomètre ou inclinomètre, qui permet de voir l inclinaison de l avion..(photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

clinom_tre_ou_inclinom_tre_2

dessus: détail de l appareil..(photo de "le rampant")

                                         ________________________________

dessous: un sujet peu connu, le collimateur...systèmes de visée qui étaient destinés à équiper l'aviation de chasse.

dessous:le petit modèle de 25 mm (diamètre du collimateur).
 

 

collimateurs_fran_ais

collimateurs_fran_ais_2

dessus: doc de "le rampant"

collimateurs_fran_ais_3

  Dessus: lunette "CHRETIEN", elle est dans son étui carton d'origine et le fabricant se nomme BELUGOU.(photo "le rampant")

lunette_chretien

dessus: détail de la lunette du dessus..(photo "le rampant")

collimateur_de_25_mm_du_fabricant_LEMAIRE

Dessus:un autre collimateur de 25 mm du fabricant LEMAIRE. Celui-ci est complet, avec ses colliers et ses vis de fixation, ainsi qu'un système de protection du verre avant. Une simple pression du pouce sur le levier et le couvercle de protection se soulève, assisté par un ressort interne. Ce système était très utile contre le givre et les projections diverses (insectes, huile, essence...sang) (photo et commentaires de "le rampant")

dessous le collimateur grand modèle de 45 mm de diamètre

grand_mod_le_de_45_mm_de_diam_tre

dessus: (photo de "le rampant")

collimateur_grand_mod_le

dessus: (photo "le rampant")

collimateur_grand_mod_le_2

dessus (photo "le rampant")

collimateur_grand_mod_le3

dessus: détail du marquage du collimateur grand modèle..(photo "le rampant")

mire_RS

Dessus: Caisse de mire RS; en avion, le mitrailleur devait prendre en compte pas mal de paramètres avant de tirer comme la vitesse de son avion mais aussi la vitesse et la direction de l'avion ennemie.
En début de conflit cette correction se faisait au jugé, puis nos ingénieurs ont mis au point un appareil de visée pour faciliter ce qu'on appelle la correction-tireur et la correction-but (l'avion ennemie).
Cette appareil de visée s'appelle la ligne de mire Reille-Soult ou en abrégé : la ligne de mire R.S.
Il existe un autre modèle appelé la ligne de mire ETA. Ce système est fixé sur le canon de la mitrailleuse Lewis (photo et commentaires de "le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

 

                                               _______________________________

manche___balai_cockpit_de_spad_3log

Dessus: "manche à balai" d un  SPAD VII  (photo de "le rampant")

manche___balai_cockpit_de_spad_4log

Dessus: détail du manche...(photo de "le rampant")

int_rieur_spad

Dessus: intérieur d un Spad (doc "le rampant")

lafargue4 harnais

dessus: Harnais de Spad (photo de le "Rampant")

lafargue5 harnais6

Dessus: Harnais mise en situation de "SPAD" ( Société de production des aéroplanes Deperdussin, crée en 1911) (photo de "Le rampant")

hauban ou mât d'aile

 Dessus: Mat d ailes ou hauban de Caudron G3, voir la photo ci-dessous  (photo de "Le rampant") 

avion

 

Dessus: voir les mats d ailes....(photo de "Le rampant")                                                   _________________________________

magneto2log

Dessus: une magnéto "Nieuport" (photo de "le rampant")

magneto

Dessus: Détail de la magnéto du dessus "Nieuport" (photo de "le rampant")

nieuport

Dessus: avion "Nieuport"

                                          ________________________________

carte_pilote2

dessus: carte de pilote (photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

carte_pilote

dessus: encore une autre carte de pilote . (photo de guynemer, membre du site lagrandeguerre...)

cartes

Dessus: cartes de pilotes (doc de "Boelke" membre du site lagrandeguerre..)

 

Des brevets de pilotes, insignes..

   Chaque pilote recevait un brevet métallique et 2 brevets papier au cours de sa formation de pilote militaire.
 
 
   1 - un brevet métallique comme le vôtre, délivré en école et enregistré individuellement sur un registre propre à chaque école.
   Ces registres ont été perdus ou détruits par le feu en mai-juin 1940.
 
   2 - un brevet "papier" délivré par le STA de Paris (Service technique de l'Aéronautique)

       Cet organisme enregistrait tous les brevets militaires en un seul registre central qui a été conservé.
       Il est archivé au SHD du Château de Vincennes - 


  3 - un brevet "FAI" délivré par l'Aéroclub de France.
  Il permettait aux pilotes militaires de pouvoir piloter dans le civil - 
  Il était délivré, sur demande, du titulaire du brevet de pilote militaire.
  
  Donc, chaque pilote avait :


  - un brevet métallique avec un numéro en "B xxx"
  - un brevet "papier" avec un 2ème numéro.
  - un brevet "FAI" avec un  3ème numéro.
  A moins d'avoir toutes les pièces (cas de certaines familles), il est impossible de retrouver les autres numéros à partir d'un seul d'entre eux

Sans_titre___5

dessus: breloque de pilote ressemblant au brevet de pilote, qui lui est plus lourd, et est numéroté à l arrière..voir photo en dessous d un brevet !

 

31-5-18 LM PM Felix Lucienne 31-5-18 LM PM Felix Lucienne

 

Dessus: Brevet au numéro 9809, sur lequel il est gravé au dos 31-5-18 LM PM Felix Lucienne.!?? (photo de "adrian65" membre du site lagrandeguerre..)

BREVET1LOG BREVET2LOG

Dessus: brevet de pilote n°10169 probablement délivré entre mai et juin 1918 

 

 insignepiloteuo5   insignepilote1fe8

Dessus: Brevet au numéro 12838 (dessus collec. régis..dit "taz de tahiti" sur zitocland)

aviateur aviateur

 

Brevet_pilote_aeronavale_1ere_guerre_mondiale_2  Brevet_pilote_aeronavale_1ere_guerre_mondiale_recto2

dessus: brevet de pilote aéronavale, notez le petit numéro de série de l insigne..  (photo de DUGOUJON Nicolas)

brevet_pilote_observateur brevet_pilote_observateur2

brevet_pilote_observateur3

 

dessus: brevet de pilote observateur, notez aussi sur celui là un petit numéro de série de l insigne (photos de DUGOUJON Nicolas)

    pilote_dirigeable_1     pilote_dirigeable_2

Dessus: j ai mis ce badge, qui serait de pilote de dirigeable, mais entre 2 guerres ( à titre d infos...)

brevets_aviation 

dessus: 2 brevets, quelques boutons d aviation, un insigne (photo de "gérard" membre du site lagrandeguerre...)

 

 

                                              _________________________________

spa 151

Dessus: une barette montée sur une croix de guerre, montant l appartenance à l'escadrille SPA 151 .

                                       _____________________________________

 

Sans_titre___3

dessus: insigne de bras, en tissus..

insigne_tissus_aviation

dessus: insigne tissus ayant appartenu à une personne du personnel naviguant (Lebouchard Edouard..matr. 2518) de l'escadrille n: 313 SP (détachement de Calais) (photo de JAGER14 membre du site lagrandeguerre...)

insigne_de_collet_pour_sous_off_mod_le_r_glementaire_de_fin_1916  insigne_de_collet_pour_sous_off_mod_le_r_glementaire_de_fin_1916

Dessus: insigne de collet pour sous officier, modèle réglementaire fin 1916. (photo de Dragibus, membre du site la grandeguerre...)

insigne_sous_officier_du_2nd_R_giment_d_aviation

Dessus: insigne de sous-officier du 2nd régiment d aviation (photo de "guynemer")
.

brassard

brassard_14_18_aviationbis     brassard_bis

dessus: brassard de pilote (merci à Dugoujon Nicolas pour ses photos)

 

a96b_1

aviateur

brassard

Dessus (collection de "Boelke" membre du site lagrandeguerre...)

appartenu au même aviateur

Dessus:bel ensemble ayant appartenu au même aviateur;brassard et pattes de col de ce s/Off.(photo de "Le rampant")

                                                     ______________________________

vb109   vb109

Dessus: un bel insigne le l'escadrille VB109 (photos de "cuir" membre du site lagrandeguerre...)

plaque aviateur

Dessus: une jolie plaque d identité d'un sous lieutenant pilote (Clovis Renaud Salis) Escadrille F 382

Gourmette du Lieutenant De Quatrebarbes

 

Dessus:  Gourmette du Lieutenant De Quatrebarbes (photo de "Kazh Du" membre du site la grandeguerre..)

Il fut blessé le 15 septembre au cours de l année 1914, était au 72ème ri.Il part en soin et convalescence, et rejoint ensuite l école d aviation de Morlaix en septembre 1915, jusqu en aout 1916. Il fur versé dans une escadrille de bombardement de nuit.La Breguet Michelin 120, puis la Farman 130.En octobre 1918, il devient pilote.Et est versé dans une escadrille de nuit de bombardement, la Breguet, la BR123. (source: http://72emeri.pagesperso-orange.fr/crbst_225.html)

Des entoilages

une_toile_de_la_114__chouette_sur_fond_jaune_mont_e_dans_un_cadre_d_aluminium

Dessus: toile de l escadrille 114, chouette sur fond jaune montée dans un cadre d'aluminium découpée surmontée des ailes et de l'étoile (Farman ou Voisin) (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

br226

Dessus: Trés bel entoilage de l escadrille BR 226 ! (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

83

Dessus: entoilage de l escadrille 83. (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

Escadrille N81

Dessus: Un très bel entoilage de l'escadrille N 81 ("N" pour Nieuport") "droits réservés collection de l'association du Musée Mémorial de le Grande Guerre à Louches"

cigogne

Dessus: une cigogne mystère..quelle escadrille !?? (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

cigogne2log

(photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

cigogne3log

(photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

cigogne entoilage2log

 

Dessus: Très bel entoilage, avec encore une cigogne, de la spa 67 (taille:1,10m de long) (photo de "sidmau2" membre du site lagrandeguerre...DR non publiable sans autorisation )

cocarde

Dessus une cocarde, qui allait sur quel avion !?? (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

une découpe partielle de l’immatriculation du fokker DVII fabriqué par Albatros

 Dessus: une découpe partielle de l’immatriculation du fokker DVII (célèbre avion de chasse allemand de la première guerre mondiale l)  fabriqué par Albatros. Le DVII fut construit à 3200 exemplaires et les établissements Fokker ne pouvant assurer  la production totale, décidèrent de sous traiter une grande partie avec Albatros et OAW (Ostdeutsche Albatros Werke), un peu près 2200 exemplaires (source wikipédia pour la quantité). (photo et commentaire de "Le rampant")

camouflage

 

Dessus: le camouflage du fokker DVII n'est pas peint mais directement imprimé à la fabrication (photo et commentaire de "Le rampant")

montage voici le morceau d'entoilage réintégré à l'avion

 

Dessus: montage avec photo d'époque et le morceau d'entoilage (du dessus..) réintégré à l'avion. (photo et montage de "Le rampant")

                                                             ___________________________________________

UN observateur, l'Adjudant ROLLET, Marcel du 6ème Régiment de Chasseurs d'Afrique, observateur avion, escadrille V.113

 

photo1

 

 Dessus: Photo avant guerre, Saint Marcel les Valence, classe 1909, 23 mars. Rollet Marcel est à gauche de la photo, avec le baton...

diplome rollet observateur 14 18

 

Citation à l ordre de l'Armée

 L'Adjudant ROLLET, Marcel, n° Mle 3695

du 6ème Régiment de Chasseurs d'Afrique, observateur en avion.Escadrille V.113

"Observateur bombardier doué d'une énergie et d'un courage au dessus de tout éloge. D'une conscience scupuleuse remplit ses missions avec la plus grande abnégation.A obtenu par son adresse des résultats remarquables sur d'importants objectifs en les bombardant à faible altitude malgré la puissante défense anti-aérienne.S'est distingué au cours des récentes opérations en effectuant 8 bombardements en 5 nuits consécutives." (ordre n°31 g.a.r. 28 aout 1918.

                                                                Le général Commandant le g.a.r.

                                                                                Fayolle  général fayolle2log

Délivré par le Maréchal de France

Commandant en chef des Armées de l'Est.

               PETAIN         

 

diplome rollet observateur 14 18

 

croix de guerre rollet

    Sa croix de guerre, avec 2 palmes, 3 citations !

 

médaille rollet0log

  Une médaille de table lui est décerné, par la ligue Aéronautique de France.

médaille rollet1log

 Navigation Aérienne L.A.E.F.

 médaille rollet2log

 .....ET LA VAILLANCE HABILE, L AUDACE HEROIQUE SAUVENT LE PAYS

HOMMAGE DE LA LIGUE AERONAUTIQUE DE FRANCE

A L'ADJt

MARCEL ROLLET

OBSERVATEUR

AVIATION DE BOMBARDEMENT 

1918

 

Dessous: un lien, pour voir un carnet de l'observateur Rollet Marcel:

http://bleuhorizon2.canalblog.com/

Un document trouvé parmi ces objets:

rollet0

 

rollet

 

 

Des photos, prise par cet observateur !?

terrain aviation

 Dessus: terrain aviation non localisé....

laché de bombes

 

Dessus: Le 29.10.18  12H- ESC.12-GB9- aLT./1600M  Lt. bRISET- laché de bombes...

 terrain aviation 2log

 Dessus: terrain aviation non localisé....

terrain de crouy

 Dessus: un document retrouvé parmi les papiers de M. Rollet Marcel, un plan qui montre le terrain d attérissage de Crouy, marqué GB8.

fourdinoy

 Dessus: un autre plan situant un terrain d atterissage, situé à Fourdinoy

estrées

 

Et Estrées, et le terrain d'aviation.... !

carte légion d honneur

 

Dessus: Cet observateur avait reçu la légion d honneur....

La BR11

avion BR11

 Dessus: Très belle photo d'un avion , faisant partie de la BR11 (Cocotte) Créée le 10 juin 1913 à la Brayelle, près de douai. Un avion en autre, pour l observation, puisque c'est marqué: "photo" dessus ! (photo de "olehank" membre du site lagrandeguerre...)

___________________________________________________________________________________________

CLEMENT Marius et la BR 117

 

dessus: son parcours militaire

Sans_titre___1

dessus: insigne de l escadrille (BR 117)

CROIX_DE_GUERRE_14_18_CLEMENT_MARIUS

les croix de guerre de CLEMENT marius

 

Créée BM 117 en février 1916
BR 117 le 25-8-1917 (G.B. 5 escadre 12)
Devient 201e escadrille du 1er R.B. le 1-1-1920
201e au Levant en 1920
52e escadrille Levant rattachée au 35e R.A.O.
1e escadrille du 39e R.A.O. en 1923
le escadrille du GR I/39 S'est vu attribuer les traditions de la 13, a conservé son propre insigne.
Insigne:
Coq de profil surmontant une bombe d'aviation sur un cercle à fond bleu (adjonction d'un croissant au 39e R.A.O.).

Sans_titre___8

dessus: sa carte de pilote

aviateur_cl_ment

dessus: intérieur de la carte

aviateur_cl_ment

dessus: intérieur de la carte

CLEMENT_M___11

dessus: br 117 !?

clement_marius

Dessus: CLEMENT Marius dans son avion..

cl_ment_marius

dessus: on retrouve l insigne de l escadrille sur l avion...

BR117 entoilage

 

Dessus: Morceau d entoilage, avec l'insigne de la BR117 (musée de l'air)

Sans_titre___911  MARIUS_CLEMENT

ils avaient un carnet d emploi du temps..               dessus: marius Clement

CLEMENT_M___10

un extrait de ce carnet..de CLEMENT Marius.

carte_d_identit__de_pilote_d_Avion_cl_ment_mariusbis

brevet_d_aviateur_militaire_1916bis

dessus: brevet d aviateur militaire de Marius CLEMENT

aviateur_cl_ment 

dessus: son certificat de capacité, daté du 20 décembre 1916

dessous: rapport du chef de bataillon de Goys de Mezerac au sujet d une proposition de citation à l ordre de l armée en faveur de l escadre 12 (cliquer sur le document pour l agrandir !!)

escdre_12_doc_1bis

escadre_12_doc_2bis

escadre_12_doc_3bis

dessous: extrait d ordre du 19 septembre 1918

extrait_ordre

 

pilote_CLEMENT_Marius

dessus: Les décorations de Marius CLEMENT (de gauche à droite: légion d honneur, médaille militaire, croix de guerre avec 3 palmes et 2 citations, croix du combattant, commémorative 14 18, intéralliée, et médaille des blessés) et son insigne d escadrille.on peut aussi apercevoir une photo plus tardive de ce pilote...

pour le plaisir, quelques papiers après guerre...

aviateur_cl_ment

dessus: carte du groupe amical des mutilés de Marius CLEMENT

aviateur_cl_ment

Dessus: carte de ligue des pilotes aviateurs, membre actif CLEMENT Marius

aviateur_cl_ment

dessus: verso de la carte du dessus

carte_ligue_des_pilotes_aviateurs

dessus: carte de la ligue des pilotes aviateurs de Marius Clément (1920)

carte_unor

dessus: carte d identité de Clément Marius datée 1930

carte_association_off

dessus: carte association des officiers de réserve de l armée de l air; à gauche datée:1936 et à droite:1934

carte_asso_ciation_des__officiers carte_asso_ciation_des__officiers

dessus: carte association des officiers de réserve, 1938

carte_assoc

dessus: carte association des officiers de réserve, 1938

 

carte_unc

dessus: carte de l union Nationale des combattants

carte_lib_ration_vengeance_cl_ment

dessus: carte de la libération vengeance

 

___________________________________________________________________________________________

La BR 127

Escadrille Br 127 - le pilote Prache et Gaston Gendron, mitrailleur

Dessus: une très belle photo, de l'escadrille Br 127 - le pilote Prache et Gaston Gendron, mitrailleur.

Commentaire d'époque sur cet avion: Breguet (Bre XIX B1, qui est en fait un Breguet XIV) Biplan moteur de 300 HP. 4 mitrailleuses (2 tourelles arrière, 1 sur la queue, et 1 à l avant pour le pilote) Charge maximale: 32 bombes de 75 et 115 court, ou 16 de 115 long, ou 8 de 155 long. 

                                                         ________________________________________

C

Dessus:une belle photo de fiers aviateurs, annotée: C.J.A.C.B (La perthe) - Camarades Floquin et Poirier 

                                                 ____________________________________________

 

 

avion2

dessus: avion un Letord 1, prêt au combat avec ses mitrailleuse ! (photo d Alain ,membre du site lagrandeguerre..)

 

 

IMGP1593

dessus: une bague artisanale d un aviateur..

Sans_titre___16

le camp d avord..

Sans_titre___18 Sans_titre___19

une médaille de table..

Sans_titre___12

 

avion_3

dessus:un "CAUDRON ".biplace, C'est le 1er bimoteur français qui à été mis en service en 1915 et il a  éffectué des reconnaissances et réglages d'artillerie, mais également, des missions de bombardement.

Sans_titre___23

aviateur_1917

dessus: un aviateur en 1917, en tenue de vol..

 

Sans_titre___13

AVIATION_14_18

avion_1

dessus: avion à déterminer..caudron !?(photo de "manu49" membre du site lagrandeguerre...)

Avion2

dessus: autre avion à déterminer (photo de Philippe PAPAIX)

avion_3

dessus: intérressante photo de l armement d un avion....(photo de "manu49" membre du site lagrandeguerre...)

 dessus: encore une vue d un avion armé (le rapace)..(photo de "manu49" membre du site lagrandeguerre...)

 

avion2

dessus: sur un terrain d aviation..que font ils exactement !?? regardent ils, la direction du vent..!??..(photo de "manu49" membre du site lagrandeguerre...)

SPA_166

dessus: jolie photo d un aviateur et son avion; escadrille SPA 166; unité créée le 16 Août 1918 et dissoute en Mars 1919 (photo de "killer2lamor")

photo_florentin

Dessus: Joseph Florentin, mort le jour de sa 1ère victoire aérienne le 6 septembre 1918

(escadrille Spad 90, basé à Manoncourt ) (photo de "le rampant" membre du site la grandeguerre..)

florentin2log

Dessus: photo de Joseph Florentin, homme à gauche..(document de "le rampant")

dans l aviation, beaucoup d accidents...

avion_14_18

dessus: brusque atterrissage de Triard ou Friard ? descente en spirales sur un autre appareil qui se trouvait devant les hangards.pilote sans une égratignure !!

Sans_titre___14

1418

AVIATION_14_18_CRASH

avion_crash

avion

2 photos du dessus: quelle escadrille ? est ce bien 14 18 ?

Nieuport__petit_monoplace_de_chasse

Dessus: avion Nieuport !? (photo de "Lebel86" )

Nieuport__petit_monoplace_de_chasse

Dessus: avion Nieuport !? (photo de "Lebel86" )

avion

dessus:avion allemand Rumpler CIV (photo de "killer2lamor")

atterissage_manqu_

dessus: le maréchal des logis FLACHAIRE, un nouvel As, qui aprés un combat, vint se poser dans nos fils, où il capota sans "casse"

 

avion1

Dessus:  Spad VII n° 292 de l'Adj Jacques Fabre de l'escadrille N 68 a été abattu en combat aérien, le 23juillet 1917 par le Ltn Heinrisch Geigl de la Jasta 34b.voir sa fiche de décés du site mémoire des hommes dessous:

avion4

Il est décédé de ses blessures à l'hôpital Gama de Toul.
L'escadrille N 68 était alors stationnée sur le terrain de Toul (54)

dessus: photo d Alain, membre du site lagrandeguerre...)

avion_14_18

dessus: Caudron G4 (identification d Anzac, membre du site lagrandeguerre..)

L'insigne visible (cocotte rouge) indique un appareil de l'escadrille C 11 qui deviendra BR 11 ( Breguet 14) en Novembre 1917 .(précision de "ste barbe", membre du site la grandeguerre..)

AVION_14_18jpg

dessus: Breguet 14 B2 (B comme bombardement)  moteur Renault

avionlog

 

Dessus: une belle photo d'un Breguet XIV à moteur Renault de 300 cv.

avion_14_18

dessus :avion Morane-Saulnier

 Salmson 2A2 avion

 Dessus: Très belle photo, d un bel avion (peut être un  Salmson 2A2 !?) et son pilote (lequel!?) (photo de "bourru14" membre du site lagrandeguerre..)

 Sans_titre___17

aviation_14_18

Dessus: il n y avait pas que des section de bombardement, mais aussi des sections de renseignements photographiques

aviateurs

aviateur_5

aviation_14_18

Dessus: avion camouflé..quel modèle !? Il s'agit d'un avion allemand ,Rumpler C I vraisemblablement capturé et camouflé pour ne pas être reperé par l'aviation ennemie (commentaires de Bruno) 

dessous: le résultat de ces sorties....

aviation_3

mort homme

aviation

Mort homme, Béthincourt, bois des forges

photo_a_rienne

Bois de cumières et des corbeaux

Sans_titre___700

dessus :  Vue Oblique attaque du 10.10.16  !? Tranchée Guillaume...cliquer sur la photo, pour mieux voir les soldats dans les tranchées !

Sans_titre___21 Sans_titre___22

Sans_titre___24Sans_titre___2311

carte_1

dessus: quelques cartes patriotiques sur le sujets !

florentin_courrier

Dessus: une enveloppe personnalisée, d un camp d aviation..(doc "le rampant")

dessous: l un des plus connus ! guynemer

guynemer 9d_1_b

guynemer a887_11418

malle_emperi

dessus: une des malles de Guynemer..(Musée de l Emperi..)

guynemer

Dessus: préparatifs de départ pour Guynemer !

EMPERI9   guynemer

Dessus: Musée de l'Emperi

guynemer5

dessus: GUYNEMER et son 30 ème avion !

d_dicace_de_Guynemer_sur_un_morceau_de_l_une_de_ses_victoires

Dessus: un morceau d entoilage signée, de l une de ses victoires ! (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

 

guynemer3

 

Dessus: GUYNEMER en tenue de chasse devant son avion de combat le "vieux Charles" (doc: j ai vu d octobre 1917)

fanion

Dessus: un souvenir de l escadrille !? un fanion !??? peut etre...! 

guynemer2

Dessus: le journal du 6 octobre 1917, annonce la disparition de l As des As, le capitaine GUYNEMER

guynemer

 

guynemer4

Dessus: Héros légendaire, tombé en plein ciel de gloire après 3 ans de lutte ardente.Restera le plus pur symbole des qualités de la race: tenacité, indomptable, énergie farouche, courage sublime.Animé de la foi la plus inébranlable dans la victoire, il lègue au soldat Français un souvenir impérissable qui exaltera l esprit de sacrifice et la plus noble émulation.Telle est l admirable citation du capitaine GUYNEMER mort au champ d honneur le 11 septembre, qui sera gravée sur la plaque de bronze que, conformément au vote du Parlement, on va sceller au Panthéon, ce temple de nos gloires, alors que déja, dans la cour des Invalides les Parisiens émus viennent couvrir de fleurs le vieux Charles, ce redoutable biplan avec lequel le jeune abattit 19 avions ennemis.(doc: "j ai vu" novembre 1917)

guynemer

___________________________________________________________________________________________

La mort héroique du dessinateur de LOSQUES

losques

Dessus la caricaturiste de LOSQUES et son pilote au retour d une reconnaissance périlleuse

La mort du dessinateur bien connu Daniel de LOSQUES, survenue dans des circonstances particulièrement émouvantes, a produit une profonde impression dans les milieux parisiens où le talent de ce charmant artiste était trés apprécié.De LOSQUES qui était sergent bombardier, fut récemment cité à l ordre du jour pour une reconnaissance aérienne au cours de laquelle son appareil avait reçu plusieurs projectiles. C est au retour de ce vol que fut prise notre photo.De sa main droite, l artiste indique la trace d une balle.Dans une lettre trés gaie, adressée à un ami, il racontait ainsi l aventure:

Mercredi 23 juin 1915

Mon cher ami,

Votre aimable lettre me parvient ici a X...où nous vivons sous la tente comme Achille, et sous Arras comme Louis XIV.Ce serait avec le plus grand plaisir que je vous enverrais pour votre oeuvre quelque dessin, mais je n ai rien ici comme matériel et je me sens, je l avoue, dans l incapacité totale de travailler.

Comme tout militaire j emploie mes loisirs à ...dormir et dés que j ai une heure, c est pour selon l expression, "en écraser" .

J ai, en effet, rencontré Pierre à St Pol, qui m a donné de vos nouvelles.Il y a, nouvellement arrivés à l escadrille, le lieutenant Jacques Richepin et le Sergent Boutet de Monvel; c est, vous le voyez, une escadrile parisienne.Excusez moi, mon cher ami, de me défiler. C est ce qu on apprend à faire aux soldats, et pour le moment je ne suis que cela, comme tout le monde.J ai eu la veine, l autre jour, de passer à 2800 mètres assez heureusement, au milieu d une averse, sans trop de dégats, et on m a cité à l ordre du jour de l armée.Nous autres gens de théatre, cela nous fera toujours plaisir d avoir la "vedette" et la vanité est le moindre de nos défauts. Bien cordialement, votre DE LOSQUES

Chargés d une mission périlleuse quelques semaines plus tard, DE LOSQUES et son pilote, après un combat aérien violent, tombaient dans les lignes Allemandes. Une lettre lancée par un avion ennemi ayant indiqué le lieu précis de leur tombe, un aviateur Français y laisser, le lendemain, une gerbe de roses, touchant hommage à la mémoire de celui qui fût un spirituel artiste et un brave.

(doc: journal LE MIROIR)

dessin

dessus: joli dessin réalisé par Thouroude dit "de Losques"..., a été réalisé aux environs du 7 aout, le 9 aout de Losques était tué à l'ennemi... Ce dessin a été anoté à Malzeville par le commandant du GB4.voir le document suivant.(merci à EM pour le dessin)

dessin2

___________________________________________________________________________________________ 

Un autre pilote que j ai découvert grace à un des membre du site la grande guerre ("chasseur alpin"), et dont voici, le commentaire et 2 photos.

Francesco Barraca était un héros national en Italie, mais surtout le pilote ayant le score le plus élevé de victoire aérienne à son palmarès ( 34 victoires ). Francesco Barraca disparu sur le Montello le 19 juin 1918 lors du mitraillage des tranchées autrichiennes. Il sera retrouvé au côté de son avion calciné avec une balle dans la tête.

Francesco_Barraca__1

voici le monument érigé pour ce héros

Francesco_Barraca2

une petite anectode: C’est la mère du Vicomte Francesco Barraca qui suggera l emblème du cheval cabré  au jeune Enzo Ferrari qui venait de gagner sur le circuit de Savio à Ravenne en 1923. C’était ce cheval cabré de la 91ème escadrille de l’armée de l’air italienne, qui était peint sur l’avion de chasse de Francesco Barraca, l’as de la chasse italienne qui fut tué au combat en 1918.Petite différence, pour ne pas plagier l insigne de l armée de l air, celui ci au lieu de le faire tenir sur 2 pattes, enzo, fait tenir son cheval sur une patte....

___________________________________________________________________________________________

 SPA 48

 

caisse (2)log

 

Dessus: une caisse, de chambrée je pense, et je pense aussi de la SPA48.

caisse (3)LOG

 

                                                                    __________________________________ 

pompelle1___2

pompelle2___2

dessus: Musée de la pompelle (photo de flammenwerfer51, menbre du site la grandeguerre..)

 zeppelin1418

Dessus: zeppelin abattu par le pilote Jean LAFARGUE (escadrille des crocodiles) en 1917, à BOURBONNE LES BAINS.

JEAN LAFARGUE

 Dessus: Le pilote Jean Lafargue dans son avion (doc de "Le Rampant")

zeppelin_bourbonne_L_49

Dessus: encore une photo du L49 abattu à Bourbonne (photo: collection privée..)

 

Dessus: lettre adressée à un lieutenant, qui parle de l affaire du Zeppelin de Bourbonne....

                                      ___________________________________

SPA 62

SPA1LOG

Dessus: document sur la SPA 62 (doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

SPA2log

suite de la SPA 62 (doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

SPA3LOG

Dessus: ça valait le coup de risquer sa vie ! Lol ! Champagne....(doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

SPA5log

Dessus: Citations obtenues par l escadrille SPA 62 (doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

SPA6LOG

Suite...(doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

SPA7log

Suite et fin...(doc de "Gaston Verdun" membre du site lagrandeguerre..)

 

L'Escadrille SPA 92

escadrille SPA92 juillet 1917 dans la Meuse

Dessus: personnels de l'escadrille SPA92 à Belrain (Meuse) en 1917 dont le commandant de l'unité, le Capitaine Georges Marie Louis de Geyer d'Orth avec son chien (photo de "killer2lamor")

escadrille SPA92 juillet 1917 dans la Meuse2

Dessus: le verso de la carte photo du dessus.....

                                          _________________________________

L'escadrille N 124

ESCADRILLE LA FAYETTE

 

Dessus: Souvenir de l'escadrille N 124,  est une unité de volontaires Américains constituée en 1916 sous commandement Français

(Source: wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Escadrille_La_Fayette) (Doc de "OM01" membre du site lagrandeguerre... )

 ESCADRILLE LA FAYETTE2log

 

Dessus: Un aviateur de l'escadrille La Fayette, prise le 14.5.1916 (photo de "OM01" membre du site lagrandeguerre... )

                                         __________________________________

La SPA 151

spa 151

 

Dessus: Très belle photo, avec un pilote dans son avion, qui a un oiseau peint représentant l escadrille de la SPA 151. (photo de "miko40")  

 

SPAD VII

 

Dessus: Jolie photo d'un aviateur dans un SPAD VII ( lieutenant Gustave Lagache qui a été, à un moment commandant de la SPA103 !??) ( photo de "adjudant1" membre du site lagrandeguerre...)

 BR 209

 

Dessous un autre pilote...

carte pilote

Dessus: carte du pilote Rue Emile, du 76 RGT d infanterie,sergent pilote d escadrille BR 209. (Breguet)

(document de "gealclo" membre du site lagrandeguerre...)

DIAGRAMME PILOTE

Les diagrammes correspondent à des enregistrements réalisés par des baromètres enregistreurs lors des épreuves de montée et descente qui font partie des épreuves finales pour l'obtention du brevet de pilote militaire.(document de "gealclo" membre du site lagrandeguerre...)

  

CITATION PILOTE2

Dessus: citation à l ordre du corps d armée, au nom du pilote Rue Emile, du 76 RGT d infanterie,sergent pilote d escadrille BR209.

(document de "gealclo" membre du site lagrandeguerre...)

lettre Breguet

Dessus: un document intéressant de 1917, qui dit, que ce pilote (Rue Emile) à reçu 100 francs de la firme Breguet, pour le récompenser, à titre exceptionnel, d un fait de guerre...Pratique normalement officieuse ....(document de "gealclo" membre du site lagrandeguerre...)

                                                            ________________________________________

La BR210

Dessous, un des pilotes de l'escadrille.

pilote loewert2log

Dessus: Le pilote Loerwert, qui était à la BR210 et qui avait commencé dans le génie (doc de "le rampant")

pilote loewert3

pilote loewert

pilote loewert5log

Dessus: sa carte d'identité d aviateur militaire datée 1917. (doc de "killer2lamor") on parle de ce pilote, aussi sur le lien suivant:

http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/escadrille210-3.htm

pilote loewert4log

 et passé dans une section de camouflage en 39/40....(photo de "killer2lamor")

malle pilote loewert

Dessus: une autre malle du pilote...(photo de "tanchée 14-18" membre du site la grandeguerre...)

 

  

SPA 152

Créée N 152 en juillet 1917
SPA 152 le 12-5-1918 (G.C. 22)
Dissoute le 5-4-1919
Recréée 5e escadrille du GC III/7le 1-5-39. insigne :
Crocodile vu de profil.

ESCADRILLE_N_152 LT

Trés belle photo (novembre 1917) de l escadrille des crocodiles N152, où était le lieutenant BOURJADE

ESCADRILLE_N_152

crocodile_bourgeade

Dessus: morceau d entoilage, avec l insigne de l escadrille (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

lafargue2

aviateur

Dessus: léon Bourjade : moins connu, mais quand on voit le nombre de palmes sur la croix de guerre, on voit qu il n a pas chomé !! Il se spécialisa dans l'attaque des ballons d'observation (Les Drachen) en 1918. Très acrobate (Il faisait aisément le saut périlleux arrière à pieds joints; la bicyclette à roue fixe, en marche avant et arrière, n'avait pas de secret pour lui; les chevaux les plus rétifs lui obéissaient), il compte parmi les as de l'aviation (28 victoires).
Il devint très populaire dans les tranchées : Les ballons qu'il détruisait étaient les yeux de l'adversaire, ils permettaient aux artilleurs de connaître les effets de leurs tirs, et de mieux les ajuster. Il a été blessé. Les ballons étaient de mieux en mieux défendus par des tirs croisés de mitrailleuses, et les deux meilleurs spécialistes de ce genre d'attaques (Michel Coiffard et Maurice Boyau) furent tués avant la fin de la guerre. (extrait du site):

http://hbourj.club.fr/bourjade/index.html

bourjade1

bourjade2

 

 

Sans_titre___2 aviation4

dessus: 2 fiches de décés d aviateurs: Pierre Antoine COURBON de ST GENEST et Philippe CAMBEFORT tués en combat aérien. fiche de droite:(autorisation de publication de Monsieur William VIEL).

   

Sans_titre___311

 

Sans_titre___34

objet souvenir d un héros !

IMGP1787 avion

Autre joli souvenir daté 1917, dans un morceau d hèlice...

IMGP2854bis

st_le_d_un_aviateur_herbeuville Sans_titre___28

dessus: stèle d un aviateur tombé à herbeuville (meuse). stèle en pleine foret.. au lieu meme, où, il s est abimé..

Sans_titre___29

avion1

camouflage...

photo_bombes

Dessus: gamine avec toute l innocence de son age, en compagnie de 2 bombes allemandes !!

 

aviateur_1917

aviateurs_1917

dessus: enterrement de 2 aviateurs Allemand le 16 mars 1917 (document de killer2lamor)

CERTIFICAT_OBSERVATEUR_14_18BIS

observateur

dessus: insigne observateur (photo killer2lamor..)

AVIATION

Dessus pilotes d hydravion.

hydravions

dessus: les hydravions vont jouer un rôle capital dans la venue en France des troupes Américaines..

 

 

dessus: 2 biplans en croisière a 3000 mètres, sur les lignes Allemandes de la Somme, où les aviateurs sont hors d atteinte des canons ainsi que le montrent les chhrapnells qui éclatent à quelques distance des appareils. le document a été pris d un aéroplane survolant les 2 biplans (doc: revue "j ai vu)

fonk

Dessus: FONCK est fait officier de la légion d honneur.Abattre 6 avions en un seul jour et en moins d une heure et demi est un fait unique dans les annales de l aviation et pareil exploit méritait une récompense digne du héros.Dés le lendemain, du jour où il avait remporté sa victoire, notre as des as, reçut des lains du général E..., commandant l armée, la rosette de la légion d honneur.La cérémonie eut lieu en présence des membres du groupe des Cigognes, heureux de fêter la 42e victoire de leur camarade (source: LE MIROIR du 26 mai 1918)

fonck

dessus: FONCK vient d abattre son 29 ème avion !

heurteaux

dessus: HEURTEAUX et FONCK  décorés sue le front (doc revue "j ai lu")

AVIATEURS_1918

Dessus: 3 champions: le capitaine BATTLE, porte drapeau de l aéronautique, le lieutenant FONCK, l As porte drapeau de l aviation avec georges CARPENTIER (doc "j ai lu")

___________________________________________________________________________________________

navarre

Dessus: NAVARRE "as parmi les as" c est à dire un des rois de l air ! plus de 40 combats et abattu 14 appareils ennemis.Décoré de la légion d honneur, de la médaille militaire, de la croix de guerre, où les palmes ne se comptent plus, comme un de ses chefs, après un combat victorieux, s excuqait de ne pouvoir lui donner d autres récompenses, puisqu il les avait toutes ! Navarre trouva cette réponse: je mériterai mieux celles que je porte !! (doc: j ai vu 1916)

navarre

dessus: belle photo de Navarre (surnommé le "défenseur de Verdun) et son avion ( morane parasol Type P,!?) photo de "Lebel86" membre du site la grandeguerre...)

navarre_2  NAVARRE2

dessus: (photo du journal: "j ai vu")

GARROS

Dessus: Victime d une panne de moteur, l incomparable pilote GARROS à dû atterir derrière les lignes ennemies à Engelmunster, le 20 avril, et à été fait prisonnier.Il a été cité à l ordre jour de l armée.

de_terline

Dessus: le maréchal des logis De Terline ; le sacrifice héroique de l aviateur De Terline, voici l émouvant communiqué qui dit sa mort: Dans la matinée du 27 juillet, un avion Français, piloté par le maréchal des logis, a attaqué un appareil Allemand qui survolait Chalons.Le pilote Français venait d ouvrir le feu, lorsque sa mitrailleuse s enraya.Deux de nos avions virent alors le maréchal des logis de Terline foncer à toute vitesse sur son adversaire, le culbuter et l entrainer dans sa chute.Le pilote Français et les 2 aviateurs Allemands tombés à l intérieur de nos lignes ont été tués. (doc " jai vu")

  pourpe     emile_gilbert

dessus: à gauche:le célébre pilote MARC POURPE, s est tué le 2 décembre 1914 à Amiens avec son passager, le lieutenant VAUGLIN. C est une trés grosse perte pour notre aviation et à droite: EMILE GILBERT le héros du combat aérien qui coûta la vie au lieutenant FALKENSTEIN (doc: revue "j ai vu")

sergent_vallet

dessus: l habile pilote VALLET appartient à l escadrille de monoplans qui pour répondre à l agression du zeppelin de Nancy, alla bombarder les hangars de Metz.Au retour de cette expédition, l appareil de VALLET fut touché par des éclats d obus qui, comme on peut le voir, brisèrent un cylindre et écornèrent le capot (doc: revue: "j ai vu")

pilote_BOYAU

Dessus: le sous-lieutenant BOYAU médaillé militaire, officier de la légion d honneur, 31 victoires dont 18 dans les drachens (doc: "j ai vu" sept.1918)

pilote4

dessus: le commandant Gabriele d ANNUNZIO, le héros de tant de vols audacieux, et la capitaine PALLIS

gerrard

dessus: fervent de sport, comme tout bon Anglais, M WINSTON CHURCHILL, 1er lord de l Amirauté, ne craint pas les voyages en aéroplane. L e voici au moment où il descend en souriant, du biplan piloté par le lieutenant GERRARD.

nungesser2

 

dessus: NUNGESSER

nungesser3

Dessus: l avion de NUNGESSER, dont on remarque la tête de mort bien connue ...

dorme

dessus: l As des As: l adjudant DORME. En 4 mois a abattu officiellement 14 appareils et désemparé eu outre 15 autres avions Allemands.L adjudant Dorme à la médaille militaire avec 6 palmes (cela doit etre plutot la croix de guerre..) mais pas encore la légion d honneur (novembre 1916. doc "j ai vu)

capitaine_de_beauchamp

dessus: le capitaine de BEAUCHAMP se signalait par une nouvelle prouesse héroïque . Parti le 17 novembre, il arrivait vers midi au dessus de Munich et y jetait 7 bombes, causant une véritable panique...(doc "j ai vu" 1916)

 

de_beauchamp

dessus: Le capitaine de Beauchamp le héros des raids d Essen et de Munich, mort au champ d honneur devant Verdun ( doc: "j ai vu")

pilote_BONNETON

Dessus: un aviateur qui l échappe belle !le lieutenant BONNETON. Dans l attaque d une " saucisse" Allemande, entrainé dans son élan, il la traversa, la coupant littéralement en 2.Il sortit indemme de l armosphère des gaz incendiés par son passage.Sur son appareil les débris du ballon Allemand ! (doc "j ai vu")

 

 

                                     gloire à nos aviateurs

      

                        

les 5 du bas de gauche à droite lieutenant PRECARDIN, lieutenant RAMBERT, lieutenant JOLAIN, lieutenant DE ST QUENTIN, capitaine DO-HU

aviateurs1

Dessus: le pavillon du zeppelin "L 49" et les vainqueurs du monstre (doc: j ai vu")

pilotes

pilote3

DE_LATOUR

observateur

dessus: A peine descendu de l appareil, l officier aviateur est interrogé par tous les officiers présents, impatients de connaitre les résultats de sa reconnaissance.Ici, au 1er plan, le général BOELLE recueille le premier, les impressions du pilote sur les mouvements des troupes ennemies, avant qu un agent de liaison ne parte les transmettre aux batteries d artillerie toutes proches (photo et commentaires: revue "j ai vu")

 

figures_avions

biplans_blind_s

dessus: biplan blindés, qui font la terreur des Allemands..qui servent aussi bien à la reconnaissance, que pour les attaques; ils peuvent monter à 2000 mètres en moins de 25 minutes...(doc: revue " jai vu")

avion6

dessus: un exploit peu banal fut accompli par 2 aviateurs pendant un raid au dessus des lignes Allemandes.On leur avait donné l ordre de voler bas et ils furent soumis à une cannonade exceptionnellement dure jusqu à ce qu un obus, heurtant la machine, la fit glisser de coté et tomber. En vain le pilote essaya de relever son appareil. la chute parraissait inévitable, quand la situation fut sauvée par l observateur qui avec un sang-froid extraordinaire, quitta son siège et, sur l un des plans s accrochant aux cordes à violons et aux haubans, il marcha jusqu à ce que son poids rétablit à peu près l équilibre, alors l aéroplane put, sans accroc regagner nos lignes..(doc " j ai lu")

avion_fran_ais

dessus: le 19 juillet le roi Alexandre de Grèce a rendu visite a nos aviateurs sur lr front Macédonien et vola à bord d un avion Français..(doc: "j ai vu sept. 1918)   

 

 

 

 

L aviation Française de bombardement

avion5

dessus: Bréguet - 220 HP Renault - bombardement de nuit (photo d Alain, membre du site la grandeguerre..)

dessous extrait du livre trés intérressant de René Martel (éditeur: Paul Hartmann)

 

 

l Aviation de bombardement.

Au début de la guerre, les 30 escadrilles qui furent mobilisées avec les armées étaient uniquement destinées à effectuer de la reconnaissance et de l observation !

Il n éxistait pas d aviation de chasse et de bombardement.

 

, l aviation françaisecomprenait une force de 500 avions spécialisés à peu prés par moitié en bombardiers de nuit et bombardiers de jour.

 

Cette force était capable de porter à l adversaire en une seule sortie, 100 tonnes de bombes.

Au début les bombardiers s envolaient un par un, et ensuite sortirent par patrouilles et escadrilles dans le but de produire des effets de bombardement d ensemble. et aussi de mieux se défendre contre des attaques aériennes. Les bombardiers de nuit ne pouvaient voler par avions accolés par risque de collision..les avions ayant un même objectif, devaient se succéder dans le temps sur un itinéraire donné à intervalles réguliers.La puissance de nuit était donc limitée par le nombre d avions qu il était possible d engager sur un même itinéraire pendant la durée de la nuit...Les Allemands ayant supprimés trop hâtivement leur aviation de bombardement de jour aprés l échec sur Londres furent incapables de produire des effets de masse sur des objectifs sensibles comme Paris ! où ils purent appliquer que de nuit des courants d attaques à effets trés limités !

Par la création du 1er groupe de bombardement, (fin 1914) la discipline s introduit sous la volonté d un seul chef.La désignation des horaires, d un itinéraire, le choix du des points d attaques, le dosage du bombardement, leur confèrent bientot le caractère de véritables opérations tactiques ou stratégiques. Vers la fin 1915 avec l apparition de l aviation de chasse commence la guerre aérienne.. l avion de chasse est plus rapide, plus souple, et mieux armé; le bombardier s offre à lui comme une proie facile à abattre.Les expéditions deviennent de plus en plus meurtrières et faute de moyens techniques, le bombardement de jour est virtuellement vaincu à la fin de l année 1915. En fait, il disparait presque entièrement dans le cours de l Année 1916; ou plus exactement, pour échapper à l avion de chasse, son puissant ennemi, il va utiliser les ténèbres et se transformer en bombardier de nuit. 1916-1917 voit le développement et l offensive magnifique de l aviation de bombardement de nuit dont l utilité devient tellement incontestée que lorsque fin 1917, début 1918 les progrès techniques permettent de reprendre le bombardement de jour, et de lui donner un développement considérable les 2 spécialités continueront à collaborer cote à cote avec du materiel, des opérations, des objectifs distincts de jour et de nuit.Le jour opérera par masses, la nuit par successions d avions: au jour seront réservés plutot les objectifs du champ de bataille et de ses arrières, à la nuit les objectifs plus éloignés, les centres industriels, les points sensibles du territoire ennemi...

Vers fin 1917, un appareil Breguet 14 sort des usines.Il permet de reprendre le bombardement de jour ! pourquoi ? parceque presque aussi rapide et volant à une altitude plus élevée que le chasseur, il échappe à son attaque..Mais la technique aéronautique, eut tot fait comme aujourd hui de rendre au chasseur supériorité d altitude et de vitesse..Le Breguet 14 ayant été bien conçu avait été heureusement bien armé, ce qui permit aux bombardiers, bientot dépassé en vitesse et en altitude par la chasse, de leur livrer bataille grace à leur armement en se groupant en formations serrées pour mieux se soutenir les uns aux autres. Dés le 1er trimestre de 1918, la bataille aérienne s avère trés dure ! Pour seulement 200 tonnes de bombes lancées au cours de ce trimestre, les bombardiers de jour Français perdent 20 équipages, ils abattent 7 avions Allemands.Le 2ème trimestre de 1918, la lutte est encore plus sévère¨Pour 500 tonnes de projectiles lancés de jour, 50 bombardiers Français ont été abattus ; il est vrai qu ils ont descendu 48 chasseurs Allemands. Le bombardement de jour doit il à nouveau disparaitre !? on révise les méthodes d emploi...On augmente la densité des avios bombardiers volant ensemble.On les protège à courte distance par des avions triplaces, à plus grande distance, par des avions de chasse.:

En fin du 3 ème trimestre 1918 pour environ

 

 

en 90 jours la statistique n accuse plus qu une perte de 29 bombardiers Français alors que 40 avions de chasse Allemands ont été descendus au cours de leurs attaques.Enfin en octobre, le dernier mois de la guerre voit la situation du bombardement définitivement éclaircie, puisqu au cours de ces 31 jours les bombardiers ont lancé: 600 tonnes de bombes pendant le jour; ils n ont eu que 3 de leur avions abattus; ils ont descendus 15 chasseurs ennemis.Ainsi le bombardier de jour, fin 1918 à remporté la victoire sur le chasser ennemi.C est la revanche de sa défaite de 1915.Elle est due à son magnifique courage anonyme, à sa tenacité, à sa froide volonté de vaincre.

 

 

 

700 tonnes de bombes lancées

 

La bataille aérienne si sanglante soit elle n a jamais pu arreter son vol puissant vers l objectif.Si nous nous tournons vers le bombardement de nuit au cours de la meme période de 1918, nous constaterons les chiffres suivants:

 

 

 

 


 

 

 

A la fin de la guerre

 

1er trimestre pour 100 tonnes de bombes lancées: 8 équipages perdus.

2ème trimestre: 850 tonnes lancées: 27 équipages perdus.

3ème trimestre: 880 tonnes lancées: 16 équipages perdus

le mois d octobre 281 tonnes lancées, 2 équipages perdus

aviateur_de_goys

dessus: 2 portraits du commandant De Goÿs, le glorieux héros de Ludwigshafen, le créateur des escadrilles de bombardement qui vient de s évader d Allemagne (doc: "j ai vu")

pilotes_bombardiers

dessus: Bombardiers aériens faisant leurs préparatifs pour un raid de nuit !

Pour effectuer les longs raids aériens qui les conduisent au-dessus des centres de ravitaillement ennemis qu ils sont chargés de bombarder, nos aviateurs sont obligés de se prémunir contre les rigueurs de la température qui, par les nuits d hiver particulièrement froides seraient intolérables.Pae dessus son uniforme, l aviateur endosse un vêtement molletonné et qui, non seulement est imperméable, mais encore électrifié, c est à dire que les contacts électriques fixés aux gants et aux semelles établissent un courant réchauffant les mains ete les pieds.Ainsi protègé, le bombardier peut rester de longues heures en l air (doc: "j ai vu")

bombardiers

dessus: les bombardiers lancent plusieurs tonnes d explosifs par jour...(doc: revue "j ai vu)

bombe_avion

dessus: Champenoux (Meurthe-et- Moselle) août 1915, obus de 155

champenoux

dessus: Champenoux (Meurthe-et- Moselle) août 1915

avion_14_18

dessus: Biplan Bréguet Michelin de bombardement 22 mètres d envergure, moteur Renault-Mecédes.Carge 800 kg, vitesse à 2000 m: 110km/h

aviation

 

 

depanneurs avions2LOG

Dessus: des dépanneurs d avions ! (photo de "killer2lamor")

depanneurs avions

dessus: détail de la photo du dessus. (photo de "killer2lamor")

 cimetiere aviateurs

 Dessus: un cimetière non localisé, où l on aperçoit des tombes de soldats Russe, et aussi des tombes d'aviateurs, qui se remarquent bien, par leurs hélices.....

 

dessous: chez les allemands..

gotha

dessus: détail de la construction d un gotha de bombardement (doc: "j ai vu")

123

 

Dessus: avion (à moteur propulsif) est un avion Anglais un Vickers FB5 -Il s'agit du FB5 1621 capturé intact par les allemands le 28/2/1915.Il avait comme équipage le 2Lt MR Chidsonet et le 2Lt DCW Sanders du 2nd squadron RFC ,tous deux faits prisonniers-l'avion a été utilisé par les allemands. (commentaires de Bruno) 

avion_allemand2

dessus: halberstadt CL II, superbement décoré,avion de reconnaissance et d'appui.(commentaires de bruno)

(dessus:photo de p.lamy membre du site la grande guerre...)

 

bombe_aviation

Sans_titre___400

avions__AEG_CIV

Dessus: transport de plusieurs AEG CIV, par voie ferroviaire (photo de "killer2lamor")

1458

Sans_titre___27 ALL

dessus: trousse de secours de pilote allemand..

Dessous: LE STURZHELM M1913

CASQUE_ALL_AVIATEUR_14_18 pilote_Allemand

dessus: casque aviateur Allemand 14 18, avec pattes d épaules (pas courant)

aviateur_all_14_18

dessus: photo d un aviateur Allemand portant ce casque...(photo de killer2lamor..)

pilote_allemand

 

STURZHELM_M1913

dessus: (photo de "le rampant", membre du site lagrandeguerre..)

pilote_allemand_2

dessus: (photo de "le rampant")

dessous: un modèle en tissus avec un impact de balle (photo de "le rampant")

STURZHELM_M1913

STURZHELM_M1913

dessus (photo de "le rampant")

STURZHELM_M1913

dessus: les marquages du STURZHELM M1913

                                              _____________________________________

dessous: LE ROOLD ALLEMAND

roold_allemand

Dessus: (photo de "le rampant")

roold_allemand_2_

Dessus: la caractéristique du modèle roold allemand est qu'il posséde un bouton renfort sur le sommet du casque.celui ci est en feutre recouvert de cuir noir..
(photo de "le rampant")

roold_allemand3

dessus: pilote avec son roold..(photo de "le rampant")

roold_allemand_4

roold_allemand_5

dessus: sur cette photo l on aperçoit bien le bouton de renfort..(photo de "le rampant")

mat_riel_aviation_allemand_14_18_

dessus: matériel Allemand d aviation: Mitrailleuse LMG 14/17, avec son chargeur, manteau de vol dont l'intérieur est en fourrure ainsi que le col plus connu sous le nom de "fliegersonderbekleidung", pattes d épaules d aviation, casque de pilote Allemand..(photo "le rampant") 

avion_all

(dessus: photo de killer2lamor..)

pilote_Allemand_14_18 pilote_Allemand_14_18

masque_all

dessus: lunettes Allemandes (photo de "le rampant")

masque_all_2log

dessus:  mannequin d'aviateur Allemand, avec les lunettes en situation ! (photo de "le rampant")

pilote_all

dessus: mannequin de pilote Allemand (photos de "le rampant")

FLIEGERSTIEFEL FLIEGERSTIEFEL

Dessus: les bottes Allemandes fourrées (FLIEGERSTIEFEL ), et sur le coté droit, une photo d époque, où l on voit les bottes et le casque de pilote Allemand (le STURZHELM M1913) photo et document de "Le rampant")

 

FLIEGERSTIEFEL

 Dessus: photo d époque, où l on voit ces bottes...(doc de "Le rampant")

 

FLIEGERSTIEFEL

 Dessus: détail des bottes (photos de "le rampant")

                                                          __________________________________________

 gants de pilote allemand flieger bekleidungsamt Döberitz 1918

Dessus: une paire de gant Allemand ( flieger bekleidungsamt Döberitz 1918) (photo de "killer2lamor")

 gants de pilote allemand flieger bekleidungsamt Döberitz 1918

dessus: photo de détail des gants du dessus...(photo de "killer2lamor")

gants de pilote allemand flieger bekleidungsamt Döberitz 1918

gants de pilote allemand flieger bekleidungsamt Döberitz 1918

et le recto...des gants en fourrure pour les grands froids d'altitude...(photo de "killer2lamor")

 

gants de pilote allemand flieger bekleidungsamt Döberitz 1918

les marquages des gants...Döberitz 1918 (photo de "killer2lamor")

                                                   ______________________________________

Depilote_allemand_14_18 pilote_allemand_14_18

Dessus: pilote Allemand sans sa combinaison, la veste est une 07/10 troupe de confection tailleurs avec ses épaulettes cousues d'origine. à droite photo d époque..(photos de "le rampant")

pilote_allemand_14_18

Dessus: vue rapprochée de la veste du dessus..(photo de "le rampant")

pilote_allemand_14_18

dessus: (photo de " le rampant")

pilote_allemand_14_18

Dessus: la veste et pantalon, vus de dos...(photo de "le rampant")

pilote_allemand_14_18

dessus: vue de détail de la patte d épaule..(photo de "le rampant")

pilote_allemand_14_18

dessus: vue de la patte de col (photo de "le rampant")

Uniforme_de_pilote_officier_de_Fliegertruppe

Dessus: Uniforme de pilote officier de Fliegertruppe (photo de "Boelke")

Des insignes

Brevet_de_pilote Brevet_de_pilote2a

dessus: un brevet de pilote Allemand (photo de "L44LZ77" membre du site la grandeguerre..) il existe un modèle quasiment identique, sauf qu en haut il ya une couronne différente, pour les Bavarois, idem pour les 2 insignes du dessous..mitrailleur et observateur.. 

 

 

 

Brevet_de_mitrailleur Brevet_de_mitrailleur2a

dessus: le brevet de mitrailleur (photo de "L44LZ77" membre du site la grandeguerre..)

Brevet_d_observateur  Brevet_d_observateur2a

dessus: le brevet d observateur (photo de "L44LZ77" membre du site la grandeguerre..)

Allemande_Insigne

Dessus: 4 insignes Allemand:  prusse, et Bavière, signe: Karl Poellath, Schrobenhausen, pilote et observateur

photos de "Boelke" membre du site lagrandeguerre...)

m_daille_paul_baumer

Dessus: Médaille de Paul Baumer, aviateur de chasse Allemand qui réussi 43 victoires aériennes. (photo de "Boelke")

 

 

 

                                  _____________________________________

 

m_moire_de_Immelmann_en_1916

Dessus: une statue en mémoire de Immelmann en 1916. (photo de "Boelke")

m_moire_de_Immelmann_en_1916

                                  _____________________________________

pilote_allemand_1log

Dessus: Objets d un pilote Allemand: Friedrich BAESE de la Flieger Ersatz Abteilung 5.
Il se compose de son militärpass, son soldbuch, un laisser-passer, ses pattes d'épaules et sa plaque d'identité. (photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

pilote_allemand_2log

voyons de plus près...(photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

 

pilote_allemand_3log

 (photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

pilote_allemand_4log

L'Ausweis-karte der flieger-Ersatz-Abteilung 5 (photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

pilote_allemand_5log

Dessus: les pattes d épaules de la flieger-Ersatz-Abteilung 5  (photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

pilote_allemand_6

Dessus: Sa plaque (photo de "Le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

                                           ______________________________________

mod_le_autrichien_fabriqu__d_apr_s_le_brevet_du_Th

 

Dessus: un rare anémomètre Autrichien  (photo de "le rampant")

mod_le_autrichien_fabriqu__d_apr_s_le_brevet_du_Th

Dessus: (photo de "le rampant")

appareil

L'anémomètre habituellement fixé sur un point immobile sert à calculer la vitesse du vent, et les Allemands en détournaient l'usage de cet appareil pour en faire un compteur de vitesse.
En effet, l'appareil fixé  en bout d'aile ou sur le plan supérieur de l'avion (essentiellement loin de l'hélice) permettait de donner au pilote une idée assez juste de sa vitesse de vol.(photo et commentaire "le rampant" membre du site la grandeguerre..)

appareil

(dessus: photo: "le rampant" membre du site la grandeguerre...)

puisqu on est dans les appareils scientifiques; voici un altimètre allemand du fabricant G.Lufft de Stuttgart

altim_tre_allemand_du_fabricant_G 

dessus: un altimètre allemand  prévu pour une altitude de 5000m.
inscrit dessus "Höhenmesser für flugzeuge" traduction="altimètre pour avion"
cet altimètre est fabriqué soit avec 3 anneaux pour être fixé en dehors du cockpit, ou comme celui présenté qui se fixait dans un cerclage à l'intérieur du cockpit.(photo et commentaire: "le rampant" membre du site la grande guerre..)

altim_tre_allemand_du_fabricant_G altim_tre_allemand_du_fabricant_G

dessus: à droite: photo d'un cockpit d'un albatros DIII (photos de "le rampant")

                                        ____________________________________

altim_tre_de_tableau_de_bord_pour_albatros_DIII

Dessus: un autre modèle qui était sur un Albatros DIII ( est un monoplace de chasse allemand de la Première Guerre mondiale) , ressemblant, à celui du dessus de marque Wilhelm Morell (photo de "le rampant")

altim_tre_de_tableau_de_bord_pour_albatros_DIII

(photo de "le rampant")

                                                   ________________________________

altim_tre_allemand__goerz

Dessus: un autre altimètre Allemand... de marque GOERZ (photo de "le rampant")

altim_tre2log

Dessus: et encore un autre Allemand !! daté 1918, modèle qui se fixait sur l'aile supèrieur de l'avion juste devant le pilote. (photo de "le rampant" membre du site lagrandeguerre...)

aviateur

Dessus: photo montrant l altimètre en situation ! (photo de "le rampant")

altim_tre

altim_tre3log

altim_tre5log  altim_tre6log

dessus: photo de détail de l altimètre du dessus (photo de "le rampant")

 

barographe_allemand

dessus: un barographe allemand pour avion.
Comme pour l'anémomètre, le barographe est un instrument scientifique ou plutôt météoroloqique. En effet, à la base ça sert à mesurer la pression atmosphérique et ainsi déterminer comme pour le baromètre le temps stable ou les perturbations. La seule différence est que le barographe enregistre les données. 
Ce barographe comme pour la plupart des instruments de l'aviation était régulièrement contrôlé et plombé
Monté sur l'avion, il permet tout simplement de donner l'altitude.Ici, le barographe est prévu pour 8000m

(photo et commentaires de "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

    barographe_allemand_2        barographe_allemand_4

dessus (photos de "le rampant")

plaque2

dessus: plaque (agrandie) apposée sur l aérographe (photo de "le rampant")

barographe_allemand_3

dessus: vue du barographe dans l avion.. (doc de "le rampant")

barographe_allemand_5

dessus: un autre modèle de barographe ... (doc de "le rampant")

vitesse_de_vol

dessus:un appareil Allemand, pour mesurer la vitesse de vent, fixé sur le hauban, relié par un tuyau, jusqu à un compteur, qui se trouve dans le cockpit...(photo de "le rampant" membre du site la grandeguerre..) voir photo du dessous...

vitesse_de_vol

(dessus: photo de "le rampant" membre du site la grandeguerre..)

vitesse_de_vol

Dessus: le compteur, qui est relié à l appareil de mesure du dessus (photo de "le rampant")

___________________________________________________________________________________________

boussole_c

une boussole de bord datée 1916 et marquée "Kaiserliche Marine", mais qui porte des plombs de l'aviation (hélice ailée)...boussole montée sur un bombardier "Friedrichshafen GIII" (photo de "JASTA" membre du site lagrandeguerre..)

boussole_a boussole_b

  (dessus: photo de "JASTA")

 

compas_d_avion_allemand_du_fabricant_c

Un compas d'avion allemand du fabricant c.plath à Hamburg, le "pfad-finder armee kompass III".
Il s'agit d'un modèle fin de guerre de 1918 avec système d'éclairage pour les missions de nuit.(photo de "le rampant")

compas_d_avion_allemand_du_fabricant_c

Dessus: détail du compas du dessus (photo de "le rampant")

compas_d_avion_allemand_du_fabricant_c

encore une photo de détail du compas du dessus..(photo de "le rampant")

compas_allemand_du_fabricant_carl_bamberg

Dessus: un compas Allemand de marque Carl Bamberg (photo de "le rampant")

compas_allemand_du_fabricant_carl_bamberg_2

Dessus: une vue de profil du compas du dessus (photo de "le rampant")

                                         ____________________________________

plaque_avion

dessus: plaque d'identification de l'appareil du bombardier "Friedrichshafen GIII" (photo de "JASTA")

___________________________________________________________________________________________

 

une_cl__de_contact_d_avion_allemand  une_cl__de_contact_d_avion_allemand

dessus: une clé de contact d'avion allemand, fabrication BOSCH (photos de "le rampant")

ceinture pilote 14 18

 

Dessus: une ceinturon pour pilote Allemand (photo de "sidmau2" membre du site lagrandeguerre..) 

aviation

Dessus : Une trés belle pièce de musée,  un gouvernail de DFW CV. Dessous une photo de l'avion (photos de "le rampant")

aviation2log

Volant_de_bombardier_AEG_IV__G_de_Fliegertruppe

Dessus: Volant de bombardier AEG IV, G de Fliegertruppe (photo de "Boelke")

                                    ____________________________________________

roues_d_avion

Dessus: 2 roues d'avion

                                         _______________________________________

porte_message_allemand_qui__tait_jet__par_avion

dessus: encore une pièce sympatique..un porte message allemand qui était jeté par avion sur les lignes alliées ou françaises. Le contenu du message était alors soit l'indication d'une future attaque ou des tracts de propagande.
FLIEGER MELDUNG = déclaration ou annonce de l'aviateur. (photo et commentaires "le rampant" membre du site lagrandeguerre..)

porte_message_allemand_qui__tait_jet__par_avion_2log

dessus (photo de "le rampant")

Des entoilages

entoillage_all1

Dessus: entoilage Allemand (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

entoilage_allemand2

Dessus: (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

entoilage_allemand3

Dessus: (photo de "SIDMAU" membre du site la grandeguerre.. - DR non publiable sans autorisation )

                                                     _________________________

hélice1log

 Dessus:  hélice Allemande du fabricant "IMPERIAL PROPELLER" il est impossible de donner avec certitude l'avion qu'elle équipait, ça peut être un Albatros, un rumpler, un fokker...mais on peut situer son utilisation entre 1916 et 1917.

imperial

 Dessus: affiche de l usine de fabrication de l hélice, "Impérial-Propeller"...

 hélice3log

 Dessus: détail du moyeu de l hélice du dessus. les inscriptions sur le moyeu indiquent pour quel type de moteur elle était destinée, ici il s'agit d'un mercedes de 160 chevaux.

hélice2log    hélice4

 Dessus: photo de détail de l hélice du dessus...

rumple

 

Dessus: un "Rumpler" équipé de ce type d hélice.

plaque_avion

Dessus: une plaque de Rumpler CIV (photo de "le rampant")

plaque_avion2log

dessus: partie de l avion, où l on voit la plaque du dessus (doc de "le rampant")

notice_1917

Dessus: Notice de carburateur ZENITH type 55DC et 65 DC, spécial aux moteurs d'Aviation

notice_1917

notice_1917

notice_1917

notice_1917

 

dessous: pièces de musée de Bruxelles (photos de "le rampant")

notice_1917

notice_1917

notice_1917

notice_1917

notice_1917

avion_bruxelles

dessus; piéces moteur...

avion_bruxelles2

dessus: pièces d un "Taube"

avion_bruxelles3log

avion_bruxelles4

avion_bruxelles5log

avion_bruxelles6

avion_bruxelles7

collier_de_fixation_type_MK1_pour_la_lewis_aviation

Dessus: collier de fixation type MK1 pour la mitrailleuse Lewis aviation (photo de "le rampant")

                                                         ________________________________________

boucle avion français puisque marqué Bté SGDG

 Dessus:  boucle du harnais du Nieuport 28 (photo de "Le Rampant")

boucle4

 Marquée SGDG (« Breveté SGDG », abréviation de sans garantie du gouvernement, était en France une mention légale dégageant l'État de toute responsabilité sur le bon fonctionnement effectif du dispositif breveté.)

 partie boucle avion

 boucle1log

 Dessus: photo, où l on peut voir cette fameuse boucle ! (doc de "Le Rampant")

boucle2log

 

Dessus: une autre photo, où l on voit cette boucle !   (doc de "Le Rampant")

                                                     ___________________________________

avion

aviateur_all_14_18   avion1

 

avion

avion_allemand

AVION_14_18___1

Dessus: pendant que le pilote maintient le vol en la direction indiquée, l observateur laisse pendre une bombe

au point visé, l engin va etre laché..

chasse_au_taube

dessus: un avion Britannique lancé à la poursuite d un "Taube".L observateur dont le siège est placé à l avant..

combat

dessus: combat aérien

avion2 avion

 

becker

 Dessus:Munition pour le  M2 canon de 20 mm de type Becker était un canon automatique allemand développé pour une utilisation de l'avion pendant la Première Guerre mondiale par Stahlwerke Becker . Il a été le premier produit en masse en 1916 et a été installé dans une variété d'aéronefs; la seule autocannon allemand pour voir effectivement un service dans l'air pendant la guerre. [ 1 ]

Le Becker a également servi de modèle pour le célèbre mm canon Oerlikon 20 , qui voit le service à ce jour.(source wikipédia et photo de "nono ww1" membre du site la grandeguerre..)

 dessous :Chez les belligérants

belligerants

dessus: un des nouveaux avions de la flotte aérienne Anglaise qui bombardent quotidiennement les villes Allemandes du Rhin (doc :"j ai vu" de aout 1918)

compas_d_avion_anglais___lecture_verticale_dat__1915_du_fabricant_Craigh_Osborne

Dessus : compas d'avion anglais à lecture verticale daté 1915 du fabricant Craigh Osborne du type 259 (photo de "le rampant")

 

dessus: une escadrille Ecossaise en ligne avec ses pilotes et ses mécaniciens; 18 appareils tous du même modèle, sont en ligne prêt au départ.De grandes lettres trés apparentes sont peintes sur les plans supérieurs.Les 2 premiers avions que l on voit sur cette photo portent les lettres T et Z .En plus de la cocarde bleu, blanc, rouge on remarque sur le fuselage un insigne exagonal.Le canon Lewis est fixé devant le siège du pilote, à portée de sa main, juste à l intersection des plans supérieurs (doc: "j ai vu" sept. 1918) 

 

dessus: une clé de contact d'avion allemand, fabrication BOSCH (photos de "le rampant")